1ere partie : Phnom-Penh, 27 janvier 2017

Avec Anne Boulo, candidate suppléante, Yvon Chalm, Président de Français du Monde -ADFE.

Krousar Thmey, une ONG qui compte

Arrivée aux aurores à l’aéroport international de Phnom-Penh, nous nous sommes rendus directement à l’école pour les sourds et aveugles Krousar Thmey (nouvelle famille en Khmer) http://www.krousar-thmey.org/ où nous avons été accueillis par le directeur Aun Auray. Tout est parti d’un enfant aveugle que Benoît, dit Benito, Duchâteau-Arminjon a rencontré en 1991 dans un camps de réfugiés en Thaïlande.

Aujourd’hui l’ONG est classée la 86ème meilleure du monde. En janvier 2015, Krousar Thmey a été classée parmi les 500 meilleures ONG du monde par le Global Geneva. Basé à Genève et à New York, ce magazine indépendant a fondé son classement sur 3 critères : impact, capacité d’innovation et pérennité. Krousar Thmey est par ailleurs en 10ème place des ONG actives dans le domaine de l’éducation.

Krousar Thmey c’est 5 écoles au Cambodge et de nombreux partenariats avec les écoles publiques, 1 200 élèves, des frais de scolarité gratuits, l’atelier de production des manuels en Braille pour l’ensemble du Cambodge, ils ont d’ailleurs inventé le braille Khmer. L’objectif est de passer par étapes les écoles au ministère de l’éducation de 2018 à 2020.

Cette visite fut émouvante. Il ne faut au final que l’énergie d’hommes et de femmes de bonnes volontés pour lutter contre les inégalités et pour favoriser l’inclusion de tous à l’école et / puis dans la société.

Ecole Française Internationale et les classes bilingues.

L’EFI se situe dans les locaux de la Canadian School sur la “Diamond Island”. Nous avons pu visiter les remarquables locaux en compagnie d’Amaury de Saint-Blanquat le fondateur, Elisabeth Rayer la directrice qui apporte sa grande expérience, et Marie Duchaussoy, la directrice des opérations.

L’école scolarise une cinquantaine d’enfants environ et propose des programmes bilingues presque à parité horaire français anglais (60/40). Les programmes bilingues et l’apprentissage des langues étrangères est une demande des parents que nous avons observée sur l’ensemble de la région et que nous partageons. C’est une chance pour que nos enfants puissent apprendre et maîtriser dès leur plus jeune âge une langue étrangère (principalement l’anglais mais aussi souvent la langue du pays de résidence).

L’EFI souhaite obtenir une homologation de l’AEFE (agence pour l’enseignement du Français à l’étranger) dans l’optique de permettre aux élèves une poursuite de scolarisation dans le réseau dans d’autres pays. Pour obtenir l’homologation, l’école doit suivre un cahier des charges précis et faire trois rentrées des classes de suite. A Singapour La petite école qui propose un enseignement similaire a été homologuée et travaille en bonne intelligence avec le Lycée Français de Singapour (LFS). Nous suivrons avec intérêt l’évolution du dossier.

Après midi, rencontre avec Messieurs l’Ambassadeur de France au Cambodge et Monsieur le Consul de France

Cette rencontre nous a permis de faire un point sur la communauté française du Cambodge, les priorités des services de l’Ambassade et du Consulat et les problématiques que rencontrent nos concitoyens.

La communauté est ancienne mais se renouvelle. Il est important de noter que 51% des inscrits au Consulat sont binationaux franco-cambodgiens. Nous aurons d’ailleurs l’occasion d’en discuter avec le Président de l’association Anvaya plus tard dans la même journée. Aujourd’hui l’on parle d’environ 4500 inscrits sur le registre du consulat et de 3800 électeurs (inscrits sur la liste électorale consulaire). La majorité des Français vivent dans la capitale et le reste se partage entre Siem Reap, la province du Battambang et Sihanoukville.

Au Cambodge, de nombreux entrepreneurs Français ont pu créer et développer leur PME, principalement dans la restauration, l’hôtellerie, le tourisme, la construction et l’on voit petit à petit se lancer des start-ups (lancement de la french tech en 2016).

Le budget des bourses scolaires est important au Cambodge et les élus conseillers consulaires, les acteurs associatifs, les établissements scolaires et les autorités consulaires font tout pour le préserver. Ouvrir les critères des bourses scolaires est d’ailleurs une proposition que nous portons pendant cette campagne.

Rencontre avec le Président de l’association Anvaya, Soreasmey Ke Bin 

Après une présentation du rôle de l’association, “Anvaya poursuit ses missions de rassemblement des rapatriés et d’accueil des candidats au retour”, nous avons pu échanger sur les problématiques auxquelles font face les communautés cambodgiennes qui vivent à l’étranger et souhaitent revenir (ou venir) au Cambodge.

Obtention de la nationalité, apprentissage du khmer, intégration et installation au Cambodge.

Lycée Français de Phnom Penh (Descartes) : un établissement avec une vraie mixité sociale. 

Nous avons été reçus par Monsieur le Proviseur Guillaume Froeschel et le Président de l’Association de Parents d’Élèves (APE) Monsieur Yann Hervo dont l’énergie est communicative. Seul établissement homologué AEFE de la capitale, le Lycée Descartes propose de superbes infrastructures (piscine, terrain de foot) et accueille les enfants de la maternelle à la terminale.

Un projet d’agrandissement est en cours avec peut être un jour la possibilité de pouvoir accueillir quelques élèves en internat. Certaines parties ont déjà été rénovées comme le superbe CDI. L’objectif est de dépasser les 1000 élèves en 2018.

L’établissement assure aussi une vraie mixité sociale et accueille une majorité d’enfants franco cambodgiens. Ça a été un plaisir de visiter ce bel établissement, d’échanger sur les objectifs pédagogiques, les possibilités de filières professionnelles et l’utilisation d’outils numériques (tablettes par exemple).

Apéritif public, moment d’échanges et de discussions politiques sur le progressisme 

Nous avons conclu cette longue journée par un apéritif public ouvert aux Françaises et Français de Phnom Penh pendant lequel j’ai pu répondre aux questions sur le mouvement En Marche et Emmanuel Macron, ainsi que sur des propositions concrètes pour améliorer notre vie à l’étranger

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s