Samatoa

Deuxième partie du déplacement au Cambodge

2 jours à Siem Reap où nous retrouvons Jean Lestienne, Conseiller Consulaire représentant les Français du Cambodge.

Lire la première partie ici

Une entreprise lauréate du concours « la France s’engage au Sud »

Visite de l’entreprise Samatoa, fondée par le français Awen Delaval. Ici la tige de lotus est coupée, les microfibres tirées et pressées pour en extraire un fil qui servira à tisser des vêtements ultra résistants et légers.  Cette entreprise sociale innovante a été lauréate de l’édition 2015 du concours intitulé « la France s’engage au Sud »

Ecole française de Siem Reap : de l’importance des bourses scolaires

Visite de l’école Française de Siem Reap. Rencontre avec les représentants de l’association de parents d’élèves (Diane Caroen, Stéphane Bourcier et Marc Franiatte qui est aussi Consul Honoraire) et la Directrice Aline Clément, que je remercie pour leur temps et leur courtoisie.

L’école est un petit établissement, partenaire de l’AEFE et entièrement gérée par les parents d’élèves, qui scolarise une cinquantaine d’enfants jusqu’au CM2 et via des répétiteurs pour le collège (avec le CNED). L’école possède aussi une crèche attenante. Des travaux d’agrandissement viennent de s’achever.

Les boursiers représentent comme pour le Lycée Descartes de Phnom Penh un pourcentage important (30%) des enfants et je défendrai ces budgets pour qu’ils puissent toujours être scolarisés dans un établissement Français.

Ecole Française de Siem-Reap

L’école d’hôtellerie Sala Baï donne la priorité aux filles 

Merci à Monsieur Philippe Bés pour son accueil.

Ce fut l’occasion de découvrir le rôle de cette ONG implantée à Siem Reap depuis 2002, sous  l’impulsion de l’ONG française Agir pour le Cambodge. Sala Baï est une école hôtelière qui forme gratuitement, chaque année, environ 100 élèves et jusqu’à 150 d’ici 2018. Ce programme, exclusivement réservé aux jeunes Cambodgiens défavorisés, donne la priorité aux filles (70%), souffrant d’une plus grande vulnérabilité et d’un moindre accès à l’éducation.

Avec les professeurs, nous avons pu discuter de l’enseignement FLE (Français Langue Étrangère), de l’influence de la culture française ainsi que de l’importance de l’enseignement Français à l’étranger.

http://www.salabai.com/fr/

Après-midi: visite de l’entreprise de fabrication des eaux Kulen.

Dirigée par le français Jacques Marcille, cette entreprise commercialise de l’eau minérale embouteillée et est aujourd’hui la première marque d’eau minérale au Cambodge.

Participation à la cérémonie des vœux de la nouvelle année de l’association Français du Monde -ADFE où la communauté française de Siem Reap était présente en nombre
Dimanche matin, rencontres individuelles lors de ma permanence de candidat avant de repartir pour Singapour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s