Chères Françaises et chers Français d’Asie, d’Océanie et d’Europe de l’Est,

Nous avons été plus de 37 millions à voter dimanche dernier ! Il ne s’agit pas d’un record de participation mais l’enthousiasme des français de métropole, des outre-mers et de l’étranger montre que nous avons collectivement compris l’importance historique de cette élection.

Notre pays sort d’un monde politique traditionnellement bi-polaire où « la droite et la gauche de gouvernement » avaient l’habitude de se succéder l’une à l’autre.

En quelques mois, En Marche!, un mouvement politique d’une nature nouvelle, bienveillant et pragmatique s’y est fait une place d’exception. Il semble avoir redonné l’envie de politique à des millions de Françaises et Français, j’y vois une réelle envie de renouvellement et de travailler à ce qui nous rassemble plutôt qu’à ce qui nous divise.

Membre du mouvement depuis plus d’un an, je suis fier que le candidat que je soutiens se soit qualifié pour le deuxième tour de la présidentielle.

Le dimanche 7 mai, comme beaucoup d’entre vous je l’espère, je voterai (à nouveau) pour Emmanuel Macron. J’ai exposé mes raisons en janvier lorsque j’ai rendu mon soutien public. Elles n’ont pas changé aujourd’hui. Il incarne l’espoir, il n’a pas fait de politique toute sa vie, il est jeune, il rassemble plutôt qu’il ne divise, son discours est positif. Je partage sa vision progressiste, humaniste et pragmatique de l’économie pour libérer les énergies entrepreneuriales et créer de nouvelles avancées sociales, sa vision pro-européenne et ouverte sur le monde. Enfin n’oublions pas l’écologie et la transition énergétique qui est au cœur de son programme sociétal.
Son projet est efficace, équilibré et juste.

Pourtant au vu des grandes différences entre les résultats nationaux et les résultats des Français de l’Etranger, j’ai une pensée particulière pour les plus de 40% des Français de l’étranger déçus de ne pas voir leur candidat au second tour.

Ces Français de l’Etranger qui se sentent peut-être aujourd’hui « forcés » de devoir voter « contre » ou bien même de s’abstenir. Je souhaite redire à nos concitoyens à l’étranger que leur vote et leur opinion ont au contraire gagné en importance et en poids au cours des dernières années, en particulier depuis la création des sièges des députés des Français à l’Etranger en 2012 et des Conseillers Consulaires en 2014.

Notre slogan « Tous ensemble, une chance pour la France » est plus qu’un slogan, j’ai la profonde conviction que les Français de l’Etranger ont un rôle à jouer pour donner une chance à la France. Une chance d’aller de l’avant et d’avoir sa place dans un monde qu’ils savent complexe, multiculturel et compétitif.

Le dimanche 7 Mai prochain ce slogan prendra une nouvelle fois tout son sens.

Le 7 mai prochain, j’espère que nous serons nombreux à voter pour Emmanuel Macron.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s