Une fois par an se tient une réunion au Consulat à l’acronyme obscur.
Le CCPAS, Conseil Consulaire pour la Protection et l’Action Sociale.  En tant que Conseiller Consulaire j’y siège avec voix délibérative.

C’est à cette occasion que sont discutés les cas des compatriotes en grandes difficultés et que sont accordés des soutiens financiers ponctuels ou réguliers.
A Singapour la situation est moins dramatique, moins violente que dans d’autres pays. Pour autant, je note une augmentation des cas de violences familiales, divorces qui se passent mal et qui peuvent avoir des conséquences dramatiques pour les enfants (tentatives d’enlèvement). C’est préoccupant.
L’absence d’une structure dédiée et financée pour accompagner des personnes en besoin d’aide se fait sentir. Une initiative est en cours de finalisation à Singapour, il faut la saluer et l’encourager, l’association « Let’s talk about it » qui pourra sur certains sujets précis, aider.

Voila l’ordre du jour du Conseil Consulaire :

  • Bilan financier de l’année 2017 : budget de 30 240 euros pour 8 allocations enfants handicapés, et 250 euros pour le secours occasionnel.
  • Propositions du taux de base pour l’année 2018
  • Propositions d’allocations pour adultes handicapés 2018
  • Propositions d’allocations pour enfants handicapés 2018

Pour des raisons de confidentialité, je n’irai pas plus dans les détails. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter.

D’une manière plus spécifique, il existe plusieurs catégories d’aides sociales auxquelles peuvent prétendre les Français établis hors de France.

Allocation de Solidarité :
Pour cela, le demandeur devra disposer de revenus inférieurs au taux de base établis par le Consulat en fonction de la réalité du pays de résidence. Le demandeur devra être âgé d’au moins 65 ans, ou de 60 ans en cas d’inaptitude au travail délivrée par le médecin référent du Consulat.

Allocation Adulte Handicapé (AAH) :
Pour pouvoir prétendre à ce soutien, le demandeur devra disposer de revenus inférieurs au taux de base établis par le Consulat, et être âgé d’au moins 20 ans. Le demandeur devra aussi être titulaire d’une carte d’invalidité française en cours de validité attestant d’un taux d’incapacité égal ou supérieur à 80%.

Allocation Enfant Handicapé (AEH) :
Cette allocation se destine uniquement aux enfants âgés de moins de 20 ans. Le demandeur devra être titulaire d’une carte d’invalidité française en cours de validité attestant d’un taux d’incapacité égal ou supérieur à 50%.

Allocation à durée déterminée (A.D.D.) :
Cette allocation ne pourra être accordée qu’à titre exceptionnel et occasionnel. Elle doit permettre de favoriser le retour à l’intégration sociale et professionnelle du demandeur. Le montant des allocations ne pourra pas dépasser le taux de base des allocations. Il évoluera en fonction de différents critères comme les ressources et la composition du foyer.

Secours occasionnels (SO) :
Cette allocation se destine essentiellement aux Français de passage en grande difficulté financière. Elle doit permettre de résoudre les situations d’urgence de manière ponctuelle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s