0 comments on “Bourses scolaires 2018”

Bourses scolaires 2018

bourses scolaires AEFE

La première campagne de bourses scolaires 2018-2019 débutera le 8 janvier 2018 et prendra fin le 9 mars 2018 au soir. Les dossiers de demandes de bourses doivent être déposés en personne sur rendez-vous auprès des services consulaires avant le 9 mars. Cela concerne les enfants scolarisés au LFS et à la petite école. Les bourses sont attribuées sur critères socio-économiques.

Comme chaque année, je rencontrerai les familles qui le souhaitent pour les aider dans leurs démarches, calculs de bourses etc.

N’hésitez pas à me contacter par email

 

0 comments on “Assemblée Générale du LFS”

Assemblée Générale du LFS

J’ai participé à l’AG hier soir.
Je salue l’engagement bénévole et l’énergie, que mettent les membres du conseil exécutif dans la bonne marche de l’établissement ainsi que celui des membres de la commission parents.
La situation générale de l’AEFE, l’agence pour l’enseignement français à l’étranger dont le LFS fait partie, est préoccupante et dans son discours introductif, l’Ambassadeur de France l’a rappelé comme a rappelé le Président du Comité Exécutif quelques minutes plus tard l’attachement du LFS au réseau AEFE.
CF notre lettre auprès du Ministre co-signée de nombreux élus et parlementaires dont Mathilde Broustau et Laurence Huret, conseillères consulaires de Singapour.

IMG_4637

Quelques points :

  • le LFS est maintenant le plus grand établissement du réseau (plus de 2800 élèves), les résultats pédagogiques sont toujours excellents.
  • Pour les 50 ans du lycée en 2018, il y aura différents grands événements (garder en mémoire la date du 23 mars 2018). Une réflexion sur un changement de nom du Lycée est aussi à l’étude.
  • Avec Laurence Huret​, conseillère consulaire de Singapour comme moi, nous avions posé une question. Voici son texte :

« Avant son prochain Conseil d’Administration, l’AEFE (l’agence pour l’enseignement français à l’étranger) a annoncé des mesures importantes d’économies pour les 3 années à venir. Pour rappel, le Lycée Français de Singapour (LFS) fait partie du réseau de l’AEFE comme établissement conventionné.

Il serait demandé une plus forte participation sur les droits de scolarité passant de 6 % à 9 % en 2018 et 7,5 % en 2019 et d’un retour à 6 % en 2020. Les subventions aux établissements (hors sécurité et programmes déjà engagés) seraient suspendues.
Les suppressions de postes de professeurs atteindraient pour:
• 2018 : suppression de 100 postes de professeurs résidents
• 2019, 2020 : suppression de 100 postes de professeurs résidents

Première question :
Quel montant représente cette augmentation de participation de 6 à 9% puis de 6 à 7.5% pour le LFS ?

Deuxième question :
L’année scolaire étant déjà entamée, allez-vous demander aux familles de payer l’année prochaine ces 3% supplémentaires via une augmentation des frais de scolarité (en sus de l’augmentation annuelle « habituelle ») ? Ou comptez-vous absorber l’impact ?
Les familles ont été mises à forte contribution ces dernières années pour payer l’agrandissement du LFS.

Enfin troisième question :
Concernant les professeurs dits « résidents », quel sera l’impact pour le LFS des mesures annoncées par l’AEFE ? »

Les réponses :
6 à 9% –> 1.7 millions supplémentaires
6 à 7.5% –> 900,000 supplémentaires

Les frais de scolarité et leurs conséquences seront débattues lors de l’AG de juin 2018. Rien ne bougera pour l’année 2017-2018. Différentes pistes sont à l’étude

Enfin l’AEFE n’a pas demandé à supprimer des postes de professeurs résidents au LFS.

Prochains rdvs, le Conseil d’Etablissement du LFS demain où je siège en tant que Conseiller Consulaire, représentant les Français de Singapour, et surtout l’AG de juin 2018.

ps: Une cinquantaine de participants hier soir

0 comments on “Pour une école de qualité”

Pour une école de qualité

Parce qu’au fond ce sont les parents d’élèves qui vont encore devoir mettre la main à la poche, les frais de scolarité vont sans doute augmenter,
Parce que la seule logique comptable ne peut servir de politique,
Parce qu’il faut donc repenser le modèle de l’AEFE (l’agence qui gère une partie des écoles françaises à l’étranger) pour qu’elle puisse poursuivre son développement en répondant mieux à une demande croissante et aux attentes de qualité.

Avec Anne Boulo, Marc Villard et Richard Yung, nous avons co-rédigé cette lettre puis l’avons enrichie des remarques reçues de différents conseillers consulaires.
http://bit.ly/lettreauministre

Dans ses allocutions aux Français de l’Etranger le Chef de l’Etat a, à plusieurs reprises, affirmé qu’il avait compris nos préoccupations sur le maintien d’un réseau d’enseignement français à l’étranger de qualité et accessible à tous.
La série de mesures annoncée par le Secrétaire Général de l’AEFE en amont du prochain conseil d’administration de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger (AEFE), dont les conséquences nous inquiètent, nous parait aller à l’encontre des déclarations du Président de la Republique.
Vous trouverez en pièce jointe la lettre adressée au Ministre du MEAE Monsieur Jean-Yves Le Drian, au Secrétaire d’Etat en charge des Français de l’Etranger Monsieur Jean-Baptiste Lemoyne, au Président du CA de l’AEFE et au Directeur de l’AEFE, détaillant ces mesures et les alertant sur leurs conséquences.
Cette lettre est signée par un groupe d’élus représentant les Français établis hors de France: des parlementaires ainsi que de nombreux élus conseillers et délégués consulaires dont les premiers noms sont visibles dans le document pdf.
Merci à toutes celles et ceux qui se mobilisent sur ce sujet, peu importe leur couleur politique.

Lien pour télécharger le texte (en plus des photos de cet article)

http://bit.ly/lettreauministre